Le Moulin De Collioure

Il est le plus ancien du département. Le 11 février 1337, le Chevalier Raymond de Toulouse, procureur du Roi de Majorque, cède à Jacques Ermengald de Collioure une parcelle de terre, au lieu-dit « Cortines » et lui accorde le droit d’exploiter le moulin à vent pour moudre les grains ou récoltes. Le moulin cesse son activité au XIXe siècle pour se trouver progressivement en état de ruine. Devenu propriété de la ville, la commune entreprend sa restauration, achevée en juin 2001. La machinerie en bois est réalisée de manière traditionnelle par les compagnons menuisiers de Bernard Garibald. Il est aujourd’hui utilisé pour la trituration des olives et l’élaboration de l’huile de Collioure.

Les visites du moulin de Collioure ont lieu à partir du dimanche 31 mars de 10h à 12h. Durant toute la saison estivale, les visites se feront les mercredis et dimanches de 10h à 12h. Vente d’huile sur place.

Xtrem Location

Vous souhaitez être mobile sur Collioure et la Côte Vermeille en moto, bateau, scooter, velo, Xtrem Location vous propose de nombreuses locations de véhicules de loisirs pour vous promener et visiter cette région magnifique des Pyrénées-Orientales.

Pendant vos vacances, ou votre séjour à Collioure, vous avez le choix parmi une large gamme de véhicules à moteur avec ou sans permis.
Vous pouvez réserver directement en ligne afin de préparer votre arrivée plus simplement.
N’hésitez pas à contacter Xtrem Location pour tout renseignement.

La Cave Coopérative Des Dominicains

Situé à l’extrémité du port d’Avall, il a été fondé en 1290 sous les ordres du roi Jacques II de Majorque. Le XIIIème siècle se caractérise par le développement des activités de la ville et par sa richesse. L’église qui aurait été construite au XIVème siècle a subi de nombreuses reconstructions à cause des guerres et du tremblement de terre de 1428. Il s’agit d’une église de style gothique méridional. Elle possède une nef unique flanquée de six chapelles latérales positionnées dans des contreforts. Aujourd’hui, il n’en reste plus que cinq. Le portail de la façade principale ainsi que les deux arcatures du côté gauche sont classés aux Monuments Historiques depuis 1928. L’ancien cloître actuel n’est pas le cloître d’origine mais certains éléments lui appartiennent.